aller à la navigation

Le danger des tiques juin 16 2017

Infos : , rétrolien

L’arrivée du printemps et des premières chaleurs ne veut malheureusement pas seulement dire plaisirs estivaux. C’est aussi la saison des tiques qui s’amorce et ces petits insectes ne sont pas seulement réservés aux animaux, ils peuvent également s’en prendre aux humains. Certaines tiques peuvent être infectées par différentes maladies, la plus connue est la maladie de Lyme. Elle est causée par une bactérie qui se transmet par la piqûre d’une tique. Ces insectes se retrouvent particulièrement dans les forêts, les boisées et les herbes hautes dans différentes régions du Québec. Amélie Gourde, agente d’information dans un Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS), explique qu’en cas de piqûre, il est important de suivre une certaine procédure pour notre propre sécurité. Première chose, il faut retirer la tique le plus rapidement possible, puisque plus elle reste longtemps, plus il y a de chance qu’elle transmette des bactéries. «Il faut être très prudent lorsqu’on retire la tique, il faut y aller doucement et s’assurer de ne pas appuyer sur l’abdomen puisque c’est cette partie qui contient les bactéries», précise-t-elle. Il faut donc saisir la tique, à l’aide d’une pince, le plus près possible de la peau. Il faut la tirer doucement, mais fermement et de façon continue, sans l’écraser. Mme Gourde a souligné que si la tête de la tique reste dans la peau, il est possible de la retirer délicatement par la suite avec la pince. Cette partie ne peut plus transmettre la maladie. Il est conseillé de placer la tique dans un contenant qui ferme de façon étanche, comme un contenant de pilules vide. Il faut s’assurer de nettoyer la peau, avec de l’eau et du savon, et de bien se laver les mains. Mme Gourde a ajouté qu’il est important de prendre en note la date et le lieu où on se trouvait lorsque l’on a été piqué, ainsi que l’endroit de la piqûre sur le corps. Les symptômes de la maladie de Lyme peuvent apparaître après plusieurs semaines, soit dans les 3 à 30 jours après la piqûre. «Il faut vérifier l’endroit où la tique a piqué pour voir s’il y a un enflement, des rougeurs, de la douleur. D’autres symptômes peuvent être de la fièvre, de la fatigue, des maux de tête, douleurs musculaires. Dans le cas où ceux-ci se présenteraient, contacter Info-Santé au 811», a-t-elle conclu.


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 12 articles | blog Gratuit | Abus?